Côte
     
 

 

Passion
 
 
    

COL SAINT PIERRE : CHAMBEROD FINISH

_____________________________________________________________
 
 

 

— lundi 25-avril-2005

 
   

 

 

Sur l'impitoyable route de corniche des Cévennes, la pluie est venue encore compliquer la tâche des montagnards. Au gré des quelques accalmies, la plupart des concurrents n'eurent qu'une seule des trois montées pour assurer leur classement. Régal était en tête avant la dernière lorsque la pluie reprit. On ne donnait alors plus très cher des chances de Chambérod, mais le vieux lion était l'un des rares à y croire encore. Malgré la piste grasse, il en avait encore sous le pied pour s'imposer à la surprise générale. Battu au finish, Régal sauva de peu la seconde place devant le Lorrain Alban Thomas, étonnant d'aisance pour ses débuts en championnat au volant d'une F3000. Toujours en proie à des soucis de moteur, Sébastien Petit renonça vite à lui disputer le podium. Baudin avait abandonné (panne électrique) de même que Fabien Frantz (suspension cassée aux essais). Auréolé de sa première victoire à Sabran en sport protos, Pernot n'a pas mis longtemps à récidiver, mais le jeune Vuillermoz fut éblouissant sur le mouillé : sa Norma Honda 2 Litres prit la seconde place devant les BMW Litres de Cyrille Frantz et d'Anthony Neveu, nouveau venu dans la catégorie, qui distança la Norma de Castellana. En F3, belle course d'Allais et des pilotes locaux Chabaud et J.C. Rossel, tous dans le top 10.

Si le quinté de tête reproduit exactement celui de la course précédente, il en va tout autrement du côté des « voitures à portières ». Seul Dosières s'imposa à nouveau en « tourisme » avec sa BMW devant l'Opel Vectra de Marcelino. Dans les autres catégories, les vainqueurs de l'épreuve d'ouverture à Sabran ont tous chuté. Ainsi le groupe F vit-il la revanche de Chamot (R5 turbo) sur Lhermet (Scora) qui n'aime guère la pluie. En GT de série, la Caterham de l'Alésien Salhien s'offrit le scalp de Debias, seulement troisième avec sa Porsche derrière celle du jeune Bonjean. Du groupe N émergea un vainqueur inédit avec le Gardois F. Pelat, dont la Clio super production prit le large devant l'Escort de Faullumel et les M3 de Cat et du Parisien Brazey, auteur d'un retour remarqué.

JP.CALMUS

Les  Resultats - Le Classement

 
   

© Janvier 2005 Côte Passion Tout droits réservés
[
Actus ] [ Résultats ] [ Classement ] [ Championnat ] [ Pilotes ] [ Liens ] [ Contact]
[
Multimédias ] [ Historique ] [ Livre d'or ] [ Présentation] [ Remerciements ]

CHAMPIONNAT DE FRANCE DE LA MONTAGNE 2005